La Trâlée

La Trâlée est une compagnie de recherche et création dont les membres sont tous issus de la scène de Québec. Reposant sur la force de son nombre, elle considère d'abord chaque membre comme un créateur unique. La compagnie favorise l'introspection, la réflexion et la discussion parce qu’elle considère que c'est ainsi qu'elle pourra prendre le pouls de la société dans laquelle elle évolue. Portant la volonté d’affirmer une parole engagée et de démontrer un discours évoquant une vision d’aujourd’hui, le regroupement fait le choix de monter des textes contemporains qu’il croit pertinent pour son époque ou d’en créer d’autres de toutes pièces. 

La compagnie présente une première production en 2014 avec Trois nuits avec Madox de Matéï Visniec, mise en scène par Guillaume Pepin : présentée une première fois de façon indépendante, elle est reprise l’année suivante en ouverture de la programmation de Premier Acte. Le spectacle fût remarqué pour son originalité et son audace et fût nommé pour deux prix (meilleurs costumes et Nicky-Roy) et lauréat dans la catégorie meilleurs costumes aux Prix Excellence des arts et de la culture de la ville de Québec 2016. Par la suite, le collectif poursuit sa recherche sous la plume d’Amélie Laprise. Une lecture de son premier texte Je suis né(e) dans un sac fût présentée sous forme de laboratoire public à Premier Acte au printemps 2016. Son deuxième texte, les Açores, a été présenté lors de l’édition 2017 du Jamais Lu Québec. Lorraine Côté a par la suite invité La Trâlée à participer à une Carte Blanche du TNP au printemps 2017. Une version en théâtre d’objets de Rashômon de Kurosawa a alors été présentée, mise en scène par Nicola Boulanger et Lorraine Côté. En Novembre 2017, la Trâlée présente la pièce Une Puce épargnez-là de Naomi Wallace, sous la forme d’un laboratoire public pendant le Carrefour International de Théâtre de Québec. À l'été 2018, le spectacle Vague de Fond est présenté au Théâtre Du Coq de St-Perpétue. En novembre de la même année, La Trâlée est invitée par Le Périscope pour une semaine de résidence dans le cadre de leur LabOuvert. La pièce Le Projet HLA, tragédie techno de Nicolas Fretel fait l'objet de cette première étape de travail, dans une mise en scène de Guillaume Pepin. En avril 2019, la compagnie présente la deuxième production à Premier Acte en avec la reprise du laboratoire Rashômon, créé en 2017. En 2020, la compagnie présentera la pièce Le Projet HLA au théâtre Périscope.