Les Productions Porte Parole

Mandat

À propos

Porte Parole crée et produit des pièces de théâtre documentaire qui traitent de la réalité contemporaine canadienne, des pièces qui invitent un large public à une réflexion critique à propos d’enjeux sociaux actuels.

Mandat et vision

La mission de Porte Parole est de créer des prestations en direct qui font vivre une expérience visant à stimuler l’engagement des Canadiens. Porte Parole veut aussi promouvoir à l’étranger le rôle clé joué par les artistes de la scène canadienne afin de maintenir un dialogue sur la démocratie.

Par ses actions, Porte Parole souhaite faire du théâtre un espace public innovateur voué au dialogue démocratique, lequel entend promouvoir la curiosité, la créativité et le sens critique, tout en favorisant un contact direct entre les citoyens; autant d’ingrédients essentiels au maintien d’une population diversifiée et engagée.

Valeurs

1. Ouverture

L’interprétation que Porte Parole fait du monde est guidée par le respect des points de vue divergents.

2. Engagement civique

Porte Parole croit fermement que tous les membres d‘une communauté doivent accepter la responsabilité du rôle qu’ils jouent en tant que citoyens informés, afin d’assurer la santé et le dynamisme de la démocratie.

3. Exploration

Porte Parole croit à l’exploration de toutes les facettes d’une idée. Cela doit être fait avec rigueur et indépendance, afin d’arriver à un point de vue holistique, menant à un dialogue intelligent et tolérant sur d’importants enjeux.

4. Expérience

Tirant parti de son expertise créatrice et de celle de ses partenaires artistiques, Porte Parole crée des prestations uniques en direct. Elles sont à la fois divertissantes, informatives et inspirantes.


Notre Histoire

Porte Parole a été fondé en 2000 par la dramaturge Annabel Soutar et l’acteur Alex Ivanovici, à titre de compagnie de théâtre documentaire montréalaise. Ses premières œuvres, Novembre, 2000 Questions, Santé!, Montréal la blanche et Seeds, ont été produites localement pour un public anglophone et francophone. Remportant un succès immédiat, elles ont valu à la compagnie d’être reconnue comme l’unique troupe en théâtre documentaire à Montréal.

En 2008, Soutar a été invitée pour la première fois par le Festival TransAmériques. Elle y a présenté Import/Export, un doc-théâtre qui traitait de la fermeture d’usines de textiles à Thetford Mines, provoquée par la délocalisation de leurs ateliers en Chine.

Sexy béton, l’épique trilogie au sujet de l’effondrement du viaduc de la Concorde à Laval, a valu à Soutar de décrocher une nomination au prestigieux Prix Michel Tremblay (pour la dramaturgie) en 2012. Avec Sexy béton , la compagnie a réalisé sa première tournée au Québec. Une avancée majeure dans son rayonnement.

En 2011-2012, Soutar a revisité sa pièce Seeds, en s’associant avec le metteur en scène et directeur artistique du Crow’s Theatre, Chris Abraham. La première de la recréation a été donnée à Toronto. Seeds traite de la bataille juridique aux enjeux importants qui a opposé Percy Schmeiser, un fermier de la Saskatchewan, et Monsanto à propos des OGM. En juin 2012, la production a été présentée au Festival TransAmérique. Depuis elle tourne à travers le Canada et 39 000 spectateurs ont assisté à la pièce. À l’automne 2012, Grains, la version française de Seeds, a été créée au théâtre de La Licorne, dans une traduction de Fanny Britt. En 2020, la pièce entamera sa première tournée aux États-Unis.

En 2013, Soutar a reçu une offre prestigieuse des Jeux panaméricains, tenus à Toronto en 2015, à savoir créer une pièce documentaire avec Chris Abraham ayant l’eau pour sujet. Cette œuvre, The Watershed, a valu à Soutar d’être reconnue par The Globe & Mail comme l’une des meilleures artistes de l’année 2015. The Watershed a été présentée à travers le Canada en 2016-2017. En 2015, la version française de The Watershed – Le Partage des eaux – a été présentée à l’Usine C à Montréal, dans une traduction de Fanny Britt.

Parallèlement à The Watershed, Porte Parole a créé une installation interactive portant sur l’eau : CabanEau. Supervisée par Alex Ivanovici, à titre de directeur créatif, CabanEau invitait les Canadiens à engager une conversation personnelle avec un personnage imaginaire, l’eau, dans un espace intime créé par Jasmine Catudal.

Écrite par Soutar et mise en scène par Marc Beaupré, la pièce Fredy a été acclamée par la critique ; elle a été jouée à guichet fermé à La Licorne, en mars 2016. La production sera reprise à La Licorne, à Usine C et dans trois Maisons de la culture à Montréal en 2017-2018.

En 2014, Soutar a invité la comédienne québécoise Christine Beaulieu à écrire une pièce documentaire, ayant pour sujet Hydro-Québec. Composée de cinq épisodes, J’aime Hydro a été jouée à Montréal en 2016 au Festival TransAmériques, à La Licorne et à l’Usine C.  J’aime Hydro a été reprise à l’Usine C en juillet 2017 dans le cadre du Festival Juste Pour Rire. En 2017-2018, la pièce partira en tournée à travers le Québec, notamment au Théâtre La Bordée à Québec durant deux semaines. Depuis, Christine Beaulieu a remporté le Prix Michel-Tremblay pour le meilleur texte dramatique et la pièce a été en nomination pour les Prix littéraires du Gouverneur général (théâtre francophone) et le Grand Prix du Conseil des arts de Montréal.

En 2016, Porte Parole a rendu ses pièces accessibles sur Internet pour la première fois. Depuis, toutes les représentations de J’aime Hydro ont été diffusées en direct sur le site web de Porte Parole. En 2019, Porte Parole a produit le balado J’aime Hydro – édition 2019.

En collaboration avec les comédiens Alex Ivanovici et Brett Watson, Soutar travaille actuellement sur le projet L’Assemblée. Cette nouvelle pièce est une réponse théâtrale à la polarisation politique et inclura des épisodes en français et en anglais. L’Assemblée sera adapté de ville en ville afin de traduire les thématiques de polarisation politique le plus fidèlement possible face à des réalités diverses. À jour, L’Assemblée – Montréal et The Assembly – Montreal ont été produites. The Assembly – University of Maryland est en train d’être développée avec le Clarice Center for Performing Arts.

En automne 2019, Porte Parole présentera sa nouvelle pièce Tout inclus, une collaboration entre Annabel Soutar et l’auteur-en-résidence François Grisé. Mise en scène d’Alexandre Fecteau, Tout inclus s’interroge sur ce que veut dire vieillir au Québec et sur les choix qui s’offrent à nous en fin de vie.