Théâtre Kata

La compagnie tente de rendre compte de la fragilité de l’humain à travers une dichotomie du corps et de la pensée. Dans un monde post-factuel, ils estiment que le geste est vecteur d’une plus grande vérité que les mots.