Théâtre les gens d'en bas

Compagnie à but non lucratif, le Théâtre les gens d’en bas est le seul théâtre professionnel permanent à l’est de Québec. Cela lui confère à la fois une grande liberté et des responsabilités à l’avenant. À partir du Bic, il rayonne principalement au sein de sa communauté d’appartenance (la région de Rimouski) et son travail est largement reconnu sur le plan national.

 Notre public premier va de Trois-Pistoles à Mont-Joli, cent kilomètres de côte peuplée de 60 000 habitants, un public véritablement populaire où se côtoient lettrés, étudiants, professionnels et « gens ordinaires ». Plusieurs de nos travaux sont présentés à Montréal, à Ottawa, à Québec, en tournée québécoise et canadienne, jusque dans l’Ouest canadien.

le Théâtre les gens d’en bas poursuit trois missions :

La production d’œuvres exigeantes et contrastées pouvant rencontrer un large public. Chose paradoxale et difficile. Nous puisons à toutes les sources, sans distinction, des œuvres qui interrogent l’être humain dans son rapport avec la cité (le politique), avec lui-même ou avec le ciel (la métaphysique), des œuvres qui ont des résonances actuelles. Un théâtre qui s’adresse au citoyen. La direction artistique privilégie les créations (et l’accompagnement des auteurs) avec, de temps en temps, la revisite d’un texte du répertoire contemporain québécois ou international.

 L’accueil, qui bénéficie d’une nouvelle programmatrice. Pour que la population ait accès à plus de productions, en nombre et en qualité, et que d’autres compagnies, surtout de théâtre de création, aient l’opportunité de circuler davantage au Québec. Des œuvres de théâtre (mais aussi de la danse contemporaine), en provenance du Canada francophone et de l’étranger, sont fréquemment accueillies. Des résidences en théâtre et en danse sont réalisées. Et des partenariats à long terme développés avec des compagnies.

La démocratisation du théâtre par l’animation et la production communautaire avec encadrement professionnel, programme s’adressant à la jeunesse en particulier. Depuis 1990, près de 500 personnes ont participé à 16 productions, nécessitant parfois jusqu’à 250 heures de travail et souvent réalisées en partenariat avec des institutions locales. Parmi les jeunes, certains sont à ce jour diplômés d’écoles de théâtre ou exercent des métiers connexes. Cet ancrage dans la communauté est essentiel au rayonnement premier de la compagnie, crée un sentiment d’appartenance, de fierté et contribue au développement de public.

Au fil des ans, le Théâtre les gens d’en bas et ses artisans se sont vu attribuer plusieurs prix et distinctions régionales et nationales, notamment 40 nominations au Gala des Masques, et 11 prix. Six auteurs ont été mis en nomination ou ont remporté le Prix du Gouverneur général : Gilbert Dupuis, Reynald Robinson et Jean-Rock Gaudreault. Cédric Landry, auteur parrainé et produit par nous, a remporté le Prix de la Relève à Rimouski et son œuvre Pierre-Luc à Isaac à Jos a été mise en nomination pour le prix Michel-Tremblay. Eudore Belzile a reçu au printemps 2011 le prix culturel Hommage de la ville de Rimouski. Le Théâtre du Bic a mérité les prix Rideau « Diffusion » pour la qualité de la programmation et « Programmation » pour la qualité de la direction artistique. Le Théâtre est, à ce jour, le seul diffuseur au Québec à cumuler ces deux prix.