Théâtre Omnivore

À PROPOS DE THÉÂTRE OMNIVORE

Théâtre Omnivore est une compagnie de théâtre dont la mission est de créer et de produire des spectacles interdisciplinaires alliant théâtre, musique et expression corporelle, ainsi que de promouvoir et soutenir la production de spectacles interdisciplinaires de création. Active depuis 2011, elle met en scène des histoires qui reflètent la complexité de l’être humain, en présentant soit des oeuvres originales, ou encore en donnant un nouveau souffle à des textes marquants de la dramaturgie. Les productions de la compagnie partagent une portée politique et sociale. Cette tangente est l’occasion pour les créateurs de se positionner par rapport à une multitude d’enjeux sociopolitiques actuels, notamment la condition de la femme, la montée du radicalisme, et l’identité collective des Québécois. De manière à faciliter la contribution des arts à la construction identitaire et ainsi à être un passeur culturel, la compagnie ouvre le dialogue en invitant le public à se positionner à leur tour face à ces enjeux.

HISTORIQUE

En juin 2011, Théâtre Omnivore présente sa première création, Coma artificiel, un spectacle métissant le théâtre et la danse, en collaboration avec Atypique – Le Collectif, dans le cadre du Festival FRINGE de Montréal. Inspirée par la volonté de parler de santé mentale, l’histoire traite de la recherche de paix intérieure et de vérité d’Élie, une jeune adulte aux prises avec des problèmes d’anxiété.

Après plus d’un an de travail de création, l’équipe de Théâtre Omnivore rassemble seize interprètes sur la scène du Théâtre La Chapelle dans une toute nouvelle adaptation de la tragédie Les Troyennes (texte d’Euripide, adaptation de Jean-Paul Sartre). La pièce se démarque particulièrement grâce à son choeur de huit femmes dirigées, d’une part, par la chorégraphe de danse contemporaine Alessandra Rigano, et d’autre part, par le compositeur de musique classique contemporaine Marc-André Perron. Ce projet à grand déploiement s’achève sur des représentations à guichet fermé et reçoit une nomination pour la meilleure production francophone lors du Festival FRINGE de Montréal en 2014. Suite à son succès auprès du public québécois, l’équipe traverse l’océan pour présenter la pièce dans le cadre du Festival OFF d’Avignon 2015. Le spectacle fait l’objet d’un reportage sur la chaîne TF1 qui traite notamment de l’aventure avignonnaise de la compagnie québécoise et de l’état du milieu théâtral.

De retour au pays, l’équipe se lance dans la production de la pièce Les Justes, d’Albert Camus. En réponse à la montée de l’extrémisme en occident, le spectacle se présente comme l’occasion de soulever le couvercle à la recherche du germe de la radicalisation. Le texte poignant et toujours d’actualité est présenté à l’été 2016 à l’occasion du Festival FRINGE de Montréal, et est porté par des comédiens vibrants en force et en sensibilité.

En septembre 2016, l’équipe de Théâtre Omnivore adopte l’idée de l’autrice Andréanne Marchand-Girard de créer un spectacle hommage à l’oeuvre et à la vie de Claude Léveillée. Salut Claude ! fait revivre les chansons de cette icône de la musique québécoise à travers des événements marquants ainsi que de simples anecdotes de sa vie. Le spectacle jette également un regard actuel sur son empreinte sur la société et la culture québécoises. La création a eu lieu à l’été 2017 à Longueuil. Le spectacle a été ensuite programmé aux étés 2018 et 2019 au Théâtre La Marjolaine (Eastman), là où Claude Léveillée lui-même a créé plusieurs comédies musicales.

À l’été 2018, l’équipe de Théâtre Omnivore se lance dans l’adaptation et la mise en lecture du roman La tendresse attendra, de l’auteur Matthieu Simard, publié aux Éditions internationales Alain Stanké. L’adaptation est présentée au Théâtre La Chapelle dans le cadre du Festival FRINGE de Montréal 2018.